dimanche 17 juin 2012

Congeler son pain

... modeste traité de la congélation du pain


Suivant les modalités de congélation, le pain peut développer des défauts gênants :
  • mie blanchie et dure au centre du pain, dessèchement général,
  • croûte qui s'écaille (émiettement).

Voici quelques recommandations pour éviter la déstructuration du pain lors de sa conservation par le biais de la congélation :

  • le pain doit être mis le plus frais possible après cuisson, une fois ressuyé (refroidi après cuisson).
  • La descente en température doit être rapide pour limiter le dessèchement. Dans un congélateur trop rempli ou mal dégivré et donc moins efficace, le pain sera moins bien conservé et aura tendance à dessécher le produit, quelle que soit la qualité de celui-ci.
  • le pain doit être bien enveloppé dans un sachet plastique bien fermé à l'abri de l'air, qu'il soit entier ou coupé en tronçons.
  • limiter raisonnablement le temps de conservation au congélateur : idéal 3 à 7 jours, sinon à consommer de préférence dans les 3 semaines. Même congelé, le produit se détériore très progressivement, mais irréversiblement.
La décongélation doit se faire à l'air libre, mais protégé des courants d'air.

Une astuce qui permet de retrouver du moelleux à la mie : passer rapidement (5 mn) au four le pain une fois décongelé (grosses pièces) ou sorti du congélateur (baguettes).

 Attention, le passage au four engendre plus facilement un émiettement de la croûte, et un assèchement ultérieur plus rapide.

Éviter le micro-ondes (le pain durcit) pour décongeler.


Ne jamais recongeler un pain déjà congelé.

Enfin, suivant les types de pains, la congélation est plus ou moins facile (sur les pains complets, il y a généralement moins de soucis sur l'émiettement de croûte par exemple).

1 commentaire:

  1. je recongele du pain depuis une cinquantaine d'années.....

    RépondreSupprimer